Au-delà du Bitcoin? Un projet peu connu fait un bond de 116% grâce à une subvention européenne de 2,75 millions d’euros

Au-delà du Bitcoin? Un projet peu connu fait un bond de 116% grâce à une subvention européenne de 2,75 millions d’euros

Cumberland crypto

Un projet de blockchain peu connu a plus que doublé de valeur du jour au lendemain après l’annonce de son implication dans un programme de recherche sur l’économie numérique de l’Union européenne.

Le prix au comptant du jeton Streamr (DATA) basé sur Ethereum a augmenté de 116% jusqu’au 12 février, après qu’il ait été révélé que le projet serait utilisé dans le cadre d’un projet pilote de l’UE visant à créer un nouveau type d’argent.

Annoncé le 11 février, le consortium ATARCA a reçu 2,75 millions d’euros (3,33 millions de dollars) de la part de la Commission européenne dans le cadre d’une initiative visant à remédier aux «inefficacités économiques» engendrées par la limitation artificielle de l’offre de biens numériques.

Dans un virage à gauche radical de l’un des principes économiques censés donner au Bitcoin (BTC) une partie de sa valeur, le programme tentera de construire un moyen d’échange qui gagne en valeur en étant partagé, plutôt qu’en étant rare.

ATARCA prétend offrir une alternative à l’économie traditionnelle avec son concept de «biens anti-rivaux» qui gagnent en valeur à mesure qu’ils sont utilisés. L’ATARCA, dirigée par le professeur Pekka Nikander du Département des communications et des réseaux de l’Université finlandaise Aalto, a déclaré:

«Le système économique actuel n’est pas adapté au 21ème siècle, dans lequel les humains échangent de plus en plus des biens abondants avec un moyen d’échange limité. Le terme «biens anti-concurrents» désigne une nouvelle catégorie théorique de biens caractérisés par l’abondance et qui, contrairement aux biens concurrents ou non, gagnent en valeur au fur et à mesure qu’ils sont utilisés. »

ATARCA propose la création de «jetons anti-rivaux», qui seront testés dans le prochain projet pilote en deux parties en conjonction avec Streamr, un réseau de streaming de données en direct blockchain peer-to-peer. Streamr serait utilisé pour tester le concept de partage comme moyen de paiement, en utilisant son réseau de partage de données en temps réel comme bac à sable:

«Contrairement aux crypto-monnaies, comme le Bitcoin, la valeur des jetons anti-rivaux ne sera pas basée sur la rareté mais sur les relations humaines sous-jacentes. Leur valeur reflète la manière dont les relations se construisent au fil du temps grâce à des interactions répétées, bénéficiant par défaut à tous les côtés des transactions. »

La première partie du programme pilote se déroulera initialement à Barcelone, en utilisant la propre monnaie sociale numérique de la ville, la Real Economy Currency. Streamr, un projet open source fondé en 2017, a vu la valeur de son jeton DATA natif grimper à un sommet de trois ans dès l’annonce de la nouvelle, passant de 0,08 $ à 0,18 $ en moins de 24 heures, selon les données de CoinMarketCap.