Bitcoin atteint 57000 $ dans une vague surprise pour presque effacer la chute des prix du BTC en avril

Bitcoin atteint 57000 $ dans une vague surprise pour presque effacer la chute des prix du BTC en avril

Crypto mining compare

Bitcoin (BTC) a repris 57000 $ le 30 avril alors qu’une fin de mois haussière surprise a pris les traders par surprise.

Graphique de bougie en 1 heure BTC / USD (Bitstamp). Source: TradingView

L’expiration de 4,2 milliards de dollars cède la place à de gros gains en Bitcoin

Les données de Crypto Markets Pro et de Tradingview ont montré que le BTC / USD grimpait de 5% en heures vendredi pour se rapprocher d’une clôture mensuelle verte pour avril.

Au moment de la mise sous presse, 57 000 $ constituaient toujours un objectif, la paire devant décrocher 58 800 $ pour éviter que la bougie mensuelle d’avril ne devienne rouge.

Sur les réseaux sociaux, les traders ont souligné que l’expiration des options de 4,2 milliards de dollars de ce mois-ci était écartée et permettait ainsi à Bitcoin de bouger.

Comme Crypto le rapporte souvent, les événements d’expiration ont tendance à faire pression sur les prix à l’avance, mais post factum les rassemblements de secours diffèrent considérablement en force, parfois n’apparaissent pas du tout.

Voilà pour “avril rouge”

Pour Lex Moskovski, CIO sous le nom de Moskovski Capital, la composition du marché à l’époque était un motif d’optimisme.

“Cette flambée des prix du Bitcoin est due au spot. Le financement a même un peu diminué”, a-t-il noté.

Moskovski a évoqué les taux de financement sur les bourses, avec une baisse impliquant que les positions courtes «paient» des positions acheteuses, signe classique que l’élan haussier se poursuivrait.

La demande des acheteurs au comptant indique également que le BTC est acheté sans effet de levier, ce qui se traduit par un transfert plus organique des «vraies» coins vers des portefeuilles privés.

Taux de financement Bitcoin vs BTC / USD. Source: Lex Moskovski / Twitter

Il y a quelques jours à peine, Bitcoin était en passe de sceller ses plus grosses pertes d’avril depuis 2015, ce qui contraste fortement avec la tendance générale des douze dernières années.