Bitfarms s’apprête à acquérir 48000 nouveaux mineurs en 2022 malgré la pénurie de puces

Bitfarms s’apprête à acquérir 48000 nouveaux mineurs en 2022 malgré la pénurie de puces

Neo news crypto

L’une des plus grandes opérations minières de Bitcoin cotées en bourse au monde, Bitfarms, s’est engagée à acheter 48000 nouveaux mineurs au cours des deux prochaines années.

La société minière canadienne a acheté l’équipement du fournisseur chinois MicroBT dans le but d’augmenter sa capacité de hachage de 5 EH supplémentaires (exahashes) selon les rapports. Bitfarms a été fondée en 2017 et a actuellement une capacité de 1 EH. Il vise une augmentation de 200% d’ici la fin de 2021.

La capacité de hachage est la quantité de puissance de calcul pure qui peut être consacrée à l’extraction de Bitcoin ou de crypto-monnaies.

La société prévoit que l’expédition initiale du matériel aura lieu en janvier 2022 ou avant, les plates-formes minières finales devant arriver en décembre 2022. Elle augmentera sa capacité globale de hachage à un total de 8 EH au cours des deux prochaines années. Emiliano Grodzki, PDG de Bitfarms, a déclaré qu’il devenait de plus en plus difficile de sécuriser les plates-formes minières:

«L’approvisionnement en mineurs sera l’un des plus grands défis dans un avenir prévisible en raison d’une pénurie mondiale de plaquettes utilisées pour créer des puces semi-conductrices, un composant essentiel des plates-formes minières.

Le rapport ne précisait pas quelles unités seraient achetées, mais le produit phare de MicroBT est le «WhatsMiner M30S ++» avec 112 TH / s et au détail à 9 300 $. Le site Web de la société rapporte actuellement que tous les appareils miniers sont épuisés.

Au cours des huit derniers mois, Bitfarms a acquis plus de 12 000 plates-formes minières de MicroBT, invoquant la fiabilité et l’efficacité énergétique comme raisons de ses achats.

En décembre 2020, Bitfarms a déployé 1000 nouvelles plates-formes minières Whatsminer M31S et passé une commande de 3000 mineurs Whatsminer M31S + supplémentaires dont la livraison est prévue fin février 2021.

Bitfarms a été la première société minière de Bitcoin à remplir son prospectus détaillé avec la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario et a commencé à se négocier à la Bourse de Toronto en juillet 2019. La société possède cinq installations à l’échelle industrielle situées au Québec, toutes alimentées à l’énergie hydroélectrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *