La Californie pourrait-elle devenir son propre pays crypto?

La Californie pourrait-elle devenir son propre pays crypto?

Crypto eos avis

Un plan inspiré du Brexit veut faire de la Californie sa propre nation, distincte des États-Unis. Les personnes derrière le plan cherchent maintenant à établir les crypto-monnaies comme l’épine dorsale financière de la nation proposée.

Le mouvement s’appelle «Yes California», bien qu’il soit plus communément appelé «mouvement Calexit». Le groupe a récemment nommé un expert Blockchain nommé Alastair Caithness pour analyser comment une économie basée sur des actifs numériques comme Bitcoin (BTC) pourrait être utilisée pour garantir un revenu de base universel, ou UBI, aux citoyens.

Caithness a salué l’idée d’une future économie basée sur la cryptographie, qui, selon lui, pourrait «financer un niveau de soins de santé gratuits, une éducation gratuite et une forme de revenu de base» à une échelle jamais vue auparavant. Il a ajouté que les Californiens «ont eu du mal à obtenir la liberté économique» dans le cadre du système financier établi par le gouvernement fédéral américain.

Le ressortissant écossais Caithness, qui réside à San Diego, a également déclaré que les personnes investissant dans des terres et des biens par le biais de transactions cryptographiques pourraient aider à stimuler la mise en œuvre proposée du revenu de base universel.

Marcus Ruiz Evans, président de Yes California, préconise également ces mesures d’indépendance. Il affirme que la Californie est la «cinquième économie mondiale» et a salué les conseils de Caithness pour l’adoption de la cryptographie, déclarant que «les gens ont besoin d’aide, surtout en ce moment, et le gouvernement a du mal à trouver quelqu’un.»

Il a continué:

«Il est également bon d’avoir un Écossais vivant maintenant en Californie impliqué dans notre projet, car le modèle d’un Sovereign California a été développé à partir du référendum sur l’indépendance écossaise.

Selon Yes California, le gouvernement de l’État a accepté de tenir une pétition publique contre «Calexit» cette année. Ils affirment qu’un éventuel processus de vote formel pourrait avoir lieu d’ici 2024.

Le Comité sénatorial des banques et des institutions financières de Californie a récemment adopté un projet de loi visant à définir les actifs numériques et à mesurer leur impact sur la protection des États et des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *