Les trois modèles de prix Bitcoin les plus controversés et ce qu’ils prédisent

Les trois modèles de prix Bitcoin les plus controversés et ce qu’ils prédisent

Fork crypto

Il existe plusieurs modèles et théories bien connus des prix du Bitcoin qui sont souvent très controversés et considérés comme controversés. Des modèles comme le stock-to-flow, Hyperwave et Elliot Wave prédisent généralement des mouvements de prix importants à moyen et à long terme.

Stock-to-flow: prédiction et critique

Le premier modèle de prix Bitcoin le plus largement reconnu est le stock-to-flow. Le modèle S2F prédit la tendance à long terme de la valeur du Bitcoin en fonction de sa rareté. Étant donné que Bitcoin a une offre monétaire fixe, la plus grande proposition de valeur de la crypto-monnaie dominante est sa rareté et la réduction de l’offre de BTC.

Le modèle prend le stock-à-flux d’or et d’argent comme référence. Le terme stock-to-flow fait référence au flux de nouveaux approvisionnements par rapport à la quantité existante d’approvisionnement en circulation. Le modèle croit que la valeur de l’or s’est maintenue au fil du temps, car il n’est pas possible de créer à nouveau toute l’offre d’or en circulation pour rendre le métal précieux sans valeur.

Contrairement à l’or et à l’argent, l’offre de Bitcoin est fixe, et chaque réduction de moitié diminue le taux de production de l’offre. En tant que tel, en théorie, le Bitcoin est encore plus rare que l’or et l’argent. Le modèle prévoit que la capitalisation boursière de Bitcoin dépassera 1 billion de dollars après la réduction de moitié de mai 2020. La prédiction va dans le sens des performances du Bitcoin après les précédentes coupures en 2012 et 2016. PlanB, le créateur du modèle, a expliqué:

«La valeur de marché prévue pour Bitcoin après la réduction de moitié de mai 2020 est de 1 milliard de dollars, ce qui se traduit par un prix Bitcoin de 55 000 $. C’est assez spectaculaire. Je suppose que le temps nous le dira et nous le saurons probablement un ou deux ans après la réduction de moitié. »

La principale critique du stock-to-flow se résume à deux arguments principaux. Premièrement, certains affirment que l’hypothèse selon laquelle la valeur de l’or provient uniquement de la rareté est inexacte. Deuxièmement, d’autres pensent que l’utilisation de la régression linéaire pourrait conduire à des prédictions imprécises. Nico Cordeiro, directeur des investissements du fonds de couverture cryptographique Strix Leviathan, a écrit:

«D’un point de vue théorique, le modèle est basé sur l’affirmation plutôt forte que la capitalisation boursière en USD d’un bien monétaire (par exemple l’or et l’argent) est directement dérivée de leur taux de nouvelle offre. Aucune preuve ou recherche n’est fournie pour soutenir cette idée, à l’exception des points de données singuliers sélectionnés pour représenter la capitalisation boursière de l’or et de l’argent par rapport à la trajectoire de Bitcoin. “

Cordeiro a également fait valoir que l’utilisation de la régression linéaire pour tracer le modèle S2F pose une forte probabilité de «faux résultats». L’investisseur a déclaré que de nombreux points de données aléatoires peuvent être intégrés dans le modèle à la suite de la régression.

Mais, il est difficile d’affirmer que le modèle S2F est correct ou défectueux, car il n’y a pas suffisamment de données pour rejeter définitivement les prédictions faites par le modèle. À titre d’exemple, les preuves manquent pour soutenir que la valeur de l’or dépend de sa rareté. Pourtant, il est également difficile de prouver que la rareté n’a pas été le principal catalyseur de la longévité de l’or en tant que réserve de valeur.

Elliot Wave

La théorie des vagues d’Elliott est largement utilisée par les analystes techniques pour déterminer les cycles du marché. Il repère les cycles baissiers et haussiers, en supposant que le marché évolue en fonction de la psychologie de la foule. En règle générale, la théorie des vagues d’Elliott est appliquée dans de nombreux scénarios baissiers. Il présente un mouvement en huit parties, où le prix de l’actif diminue de niveau en niveau.

La théorie des vagues d’Elliott est souvent critiquée car elle est considérée comme hautement subjective. Il suppose également que le marché suit la même psychologie de la foule sur différentes périodes. En tant que tel, il conduit fréquemment à des prévisions de prix extrêmes pour les scénarios baissiers et haussiers.

Le cycle baissier à huit vagues de la théorie des vagues d'Elliott

Un rapport sur la théorie de la vague Elliott par la Binance Academy se lit comme suit: “Les critiques soutiennent que la théorie de la vague Elliott n’est pas une théorie légitime en raison de sa nature très subjective et s’appuie sur un ensemble de règles définies de manière vague.” Cependant, il note également que «des milliers d’investisseurs et de commerçants prospères ont réussi à appliquer les principes d’Elliott de manière rentable».

La théorie des vagues d’Elliott n’est pas un modèle technique ou une structure de marché spécifique. C’est un principe qui peut être adopté par les commerçants sur la façon dont ils le jugent bon, en fonction de la tendance des prix d’un actif à un certain moment. Il est difficile d’établir que la théorie des vagues d’Elliott est inexacte ou défectueuse, car elle ne fixe pas d’objectifs spécifiques. C’est aux commerçants et aux analystes techniques qui adoptent le principe d’évaluer la psychologie des foules d’un certain marché.

Théorie des hyperwaves

La théorie Hyperwave, popularisée sur le marché des crypto-monnaies par un trader bien établi, Tone Vays, détermine la formation d’une bulle potentielle sur le marché. Il s’agit d’un cycle de marché en sept parties qui détecte un renversement de tendance baissière généralement à un pic. La structure Hyperwave est similaire au principe Elliott Wave, mais elle ne concerne que les scénarios baissiers.

Les prévisions de prix basées sur les hyperwaves sont souvent controversées car elles supposent que le pic d’un actif a été atteint. Par conséquent, cela conduit souvent à des prédictions extrêmes, appelant à une baisse de 80% à 90% d’un sommet local. Par exemple, Vays a déclaré qu’il avait utilisé la théorie de l’hyperwave au début de 2018 pour appeler à un objectif de prix de 1500 $. Au cours de la prochaine année et demie, le prix du Bitcoin est passé d’environ 18 000 $ à 3 100 $.

Faisant référence à la théorie des hyperwaves, Vays a déclaré: «J’étais en retrait de 12%. C’était ma marge d’erreur. Lorsque j’ai appelé 1500 $ (depuis le sommet de janvier 2018), je n’étais que de 12% à la baisse du marché baissier. »

Dans une récente discussion sur la théorie de l’hyperwave, Vays a déclaré que le modèle demandait toujours un prix de 1000 $ pour Bitcoin. Mais Vays a souligné que cela ne signifie pas qu’il attend que la BTC tombe aux 1000 $, suggérant qu’il ne s’agit que d’une théorie et d’un point de référence. Vays a noté:

«Je ne sais pas pourquoi les gens pensent que j’attends toujours 1 200 $ ou 1 500 $. C’est une vue ridicule. Les gens semblent très confus. Et pour une raison quelconque, les gens semblent très contrariés que lorsque j’ai dit que Bitcoin a une forte probabilité d’aller à 1500 $, je l’ai dit quand Bitcoin était ici [at a record high]. “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *