Un prétendu projet de crypto Ponzi ciblant les hispanophones gèle les fonds des utilisateurs

Un prétendu projet de crypto Ponzi ciblant les hispanophones gèle les fonds des utilisateurs

Crypto ssh

L’équipe derrière Arbistar, un développeur de robots de trading crypto, a annoncé qu’elle fermerait un outil de trading populaire connu sous le nom de Community Bot.

Selon un communiqué de presse publié par Arbicorp, la société qui gère Arbistar, la plateforme n’autorise actuellement pas les dépôts. Tous les fonds ont été gelés, empêchant les utilisateurs de retirer leur argent. Les utilisateurs ne sont même pas en mesure d’accéder à la cryptographie à partir de fonds qui échangent avec d’autres robots.

Cela a conduit la société de criminalistique financière, Tulip Research, à avertir les utilisateurs qu’Arbicorp est en fait un système de crypto Ponzi d’un milliard de dollars – une affirmation qu’ils disent avoir faite «plusieurs fois»:

«Arbistar a utilisé BTCPayServer pour la dernière année en profitant de la fonctionnalité PayJoin pour cacher la piste de l’argent. Avant sa mise en place, il était possible de retracer sans problème les différents mouvements que l’entreprise effectuait avec le capital entrant. En appliquant des méthodes heuristiques, différentes adresses peuvent être associées à une seule organisation. »

En vérifiant le pool d’adresses avant de précéder le BTCPayServer, et en tenant compte du fait qu’ils ont lié les adresses finales avec les anciennes, Tulip Research a déclaré qu’il était en mesure de vérifier le montant de Bitcoin (BTC) qui est entré dans les comptes d’Airbistar.

Crypto Spanish a rapporté que le «Community Bot» avait payé un excédent de 28% sur les bénéfices réels pendant 46 semaines. Cela a généré, selon les directeurs, un “trou” dans les comptes du bot. Arbistar a déclaré:

«A cette époque, une erreur dans la configuration des bénéfices faisait que le chiffre obtenu sur les marchés (échanges) avec l’Arbitration Bot (bot communautaire) était bien INFÉRIEUR à ce qui est réellement détaillé sur la plateforme. Par conséquent, nous réalisons depuis près d’un an des bénéfices plus élevés sur la plate-forme que ce qui a été réellement réalisé sur les marchés. »

Dans une vidéo publiée sur YouTube, le PDG d’Arbistar, Santi Fuentes, a déclaré que la société avait l’intention de restituer les fonds aux clients via des paiements quotidiens à partir du 15 septembre.

Arbistar a toutefois averti que si les utilisateurs décident d’engager une action en justice contre l’entreprise, ils «bloqueront les fonds» en attendant une résolution judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *