Le régulateur néerlandais approuve la plate-forme de financement participatif immobilier tokenisé

Le régulateur néerlandais approuve la plate-forme de financement participatif immobilier tokenisé

Gimli crypto

Max Crowdfund, une plateforme de crowdfunding immobilier basée sur la blockchain reliant les promoteurs immobiliers et les investisseurs, a reçu l’approbation de l’Autorité des marchés financiers des Pays-Bas.

Avec l’approbation de l’AFM, Max Property Group – la société mère de la plate-forme – commencera le déploiement de la plate-forme en partenariat avec le fournisseur de technologie de grand livre distribué Jelurida.

Les investisseurs paient des frais uniques égaux à 0,1% de leur investissement, en plus des frais d’administration mensuels de 0,1%. Les frais seront utilisés pour acheter et graver les jetons de sécurité de MPG.

Max Crowdfund attire 70000 utilisateurs avant le lancement

La plateforme cherche à démocratiser l’investissement immobilier, avec des investisseurs capables d’obtenir une exposition à partir d’aussi peu que 100 euros (117,50 $). Les développeurs et les investisseurs sont en mesure de collecter des fonds auprès du public en utilisant la plate-forme et peuvent s’adresser à un public international.

La plate-forme est la première du genre à être éclairée par le régulateur financier néerlandais et sera disponible en tant qu’application sur iOS et Android.

La plate-forme prétend avoir déjà attiré plus de 70 000 utilisateurs enregistrés avant son lancement.

Ardour alimente la plateforme de financement participatif de l’immobilier

S’adressant à Crypto, le directeur technique de MPG, Erwin van Kekem, a déclaré que l’idée d’une plate-forme de financement participatif mondial de l’immobilier alimentée par la blockchain avait été conçue en 2017 – à peine 12 mois après la création de MPG.

La plate-forme sera alimentée par la blockchain Ardor de Jelurida, Kekem mettant l’accent sur son «architecture multichaîne» en permettant aux entreprises de «créer leur chaîne enfant indépendante» à partir de la plate-forme comme faisant appel aux besoins de MPG.

Kekem a noté que la plate-forme avait déjà reçu des demandes de prêt, prévoyant un lancement public «au cours des prochains mois».

MPG a également lancé une offre de jetons de sécurité qui vise à lever 4,4 millions de dollars sur cinq tours de 880 000 dollars qui émettra 20% des capitaux propres de la société. Les jetons seront émis directement par MPG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *