«Bientôt dépassera le plus grand FNB de matières premières au monde»

«Bientôt dépassera le plus grand FNB de matières premières au monde»

Crypto monnaie africaine dieudonné

Le principal gestionnaire d’actifs américain Grayscale vient de dépasser pour la première fois les 50 milliards de dollars d’actifs de crypto-monnaie sous gestion. Le AUM de Grayscale se rapproche de plus en plus des 57 milliards de dollars des avoirs du plus grand FNB de matières premières.

La société envisage de se convertir en ETF lorsque la réglementation le permet.

Si l’ETF avait déjà été approuvé, Grayscale serait le deuxième ETF de matières premières derrière les actions SPDR Gold. GLD est un fonds négocié en bourse (ETF) sur l’or soutenu physiquement, coté en bourse aux États-Unis, au Mexique, à Singapour, au Japon et à Hong Kong.

Le PDG de Grayscale, Michael Sonnenshein, a tweeté qu’il pensait que le Grayscale Bitcoin Fund, ou GBTC, était susceptible de surpasser le fonds GLD en termes de capitalisation boursière dans quelques mois.

Grayscale offre une exposition à la crypto-monnaie aux investisseurs institutionnels et détient environ 660 000 BTC au total, soit 3,5% de l’offre en circulation de 18,68 millions de Bitcoin. Près de 655000 d’entre eux sont détenus dans le Bitcoin Trust de Grayscale.

Grayscale ne traite pas seulement du Bitcoin, avec près de 20% de l’AUM de la société répartis sur une douzaine d’autres crypto-monnaies, notamment Ethereum (7,4 milliards de dollars), Litecoin (405 millions de dollars), Ethereum Classic (267 millions de dollars) et Bitcoin Cash (234 millions de dollars) . Le mois dernier, cinq autres fiducies ont été créées: MANA de Decentraland (18,6 millions de dollars), Livepeer (13 millions de dollars), Filecoin (7,7 millions de dollars), Basic Attention Token (4,8 millions de dollars) et Chainlink (4,5 millions de dollars).

La société est déjà de loin le plus grand gestionnaire d’actifs numériques aux États-Unis, Pantera, le deuxième gestionnaire en importance, ne détenant que 4,3 milliards de dollars, soit moins d’un dixième des 50 milliards de dollars détenus par Grayscale.

Hier, le gestionnaire d’actifs a annoncé un partenariat avec Time Magazine pour produire une série de vidéos cryptographiques éducatives. Le magazine a également accepté de recevoir le paiement en Bitcoin et de conserver l’actif numérique sur son bilan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *